Ma maladie

Je vais vous parler un peu de ma maladie. Même si j'ai du mal à l'appeler comme ça je ne sais pas pourquoi. C'est une maladie peu connue qui touche pourtant beaucoup de femmes. Car oui c'est une maladie qui ne touche que les femmes puisque c'est une maladie gynécologique. C'est l'endométriose. Cette bête noire je l'ai découverte il y a deux ans (juillet 2013) mais elle me fait souffrir depuis bien plus longtemps.

SYMPTOMES

Le premier symptôme a été des douleurs très fortes pendant les règles (au point d'en pleurer et je ne pense pas être douillette pourtant). Puis j'ai commencé à avoir des douleurs en dehors des règles, comme un poids énorme sur le ventre surtout quand je restais assise longtemps, mon ventre gonflait énormément et si je ne m'allongeais pas la douleur augmentait jusqu'à devenir insupportable, à en avoir des nausées et des sueurs.

C'EST QUOI ?

J'aurai du mal à vous expliquer ce que c'est, en gros c'est des morceaux d'endomètres (l'endomètre se situe dans l'utérus) qui vont se balader et s'accrocher ailleurs dans le corps, ensuite ça fait comme des poches qui se remplissent de sang comme pour les règles sauf que le sang ne peut pas être évacué. Quand les poches se forment vers les nerfs (ce qui est mon cas) ce peut être très très douloureux mais on peut aussi ne rien sentir si elles se forment ailleurs. Oui c'est vicieux cette chose là. 

COMMENT LA GUERIR ? 

Le problème c'est que ça ne se guéri pas. On peut atténuer, ralentir la maladie mais pas la supprimer. Ainsi il y a plusieurs choses qui peuvent aider: 1. Stoper les règles avec une prise de pillule en continu (c'est mon cas) ou carrément une ménopause artificielle. 2. Une opération pour enlever les poches. J'ai été opéré en octobre 2013, j'ai beaucoup souffert mais je pensais que je n'allais plus souffrir. En fait ça n'a rien changé, les douleurs sont toujours là mais j'ai aussi de l'adénomiose (encore une notion qui reste très floue pour moi) et les nerfs ont été touché donc ceci explique peut-être cela. Autant vous dire que quand j'ai eu une nouvelle crise après l'opération j'ai voulu mourir. Ce sont les deux seules méthodes que je connaisse donc les endo girls si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas!

LA DOULEUR

Pour beaucoup de femmes le pire est l'infertilité. Parce que oui l'endométriose est responsable de beaucoup de cas d'infertilité. Personnellement je suis encore jeune, je ne veux pas d'enfant donc pour l'instant le problème ne se pose pas. Par contre la douleur est un cauchemar et la vie peut vite devenir insupportable. La douleur m'empêchait tellement de vivre qu'on ma prescrit des antidouleurs. J'ai mis du temps à les prendre comme il faut et à accepter qu'il faudrait en prendre tout le temps. (j'ai même été voir un spécialiste de la douleur pour m'assurer que je n'avais pas d'autres solutions). Mais maintenant tout va mieux, les crises se font rares (je dirais une fois par mois souvent à cause d'un oubli d'antidouleur ou si je suis restée assise vraiment très longtemps comme pendant un long voyage en voiture par exemple). Les petites douleurs sont quasi quotidienne mais ce n'est pas grand chose, plus une gêne qu'autre chose. Je prends Ixprim et ça m'a vraiment beaucoup beaucoup aidé.

Osteopathe pour mal au ventre

Voilà pour les grosses lignes j'ai essayé de condenser mais ce n'est pas facile, j'aurai tellement de chose à dire sur le sujet. N'hésitez pas à me faire part de votre expérience les endogirls et à me poser des questions pour les autres. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.